POUR LA REHABILITATION DE LA COMMUNE

 
 
Sent: Monday, March 11, 2013 12:13 PM
Subject: Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com
 
11/03/2013 12:13:07
Un nouvel article sur le blog canaille-le-rouge.over-blog.com

18 mars 2013, mémoire d'avenir

ICI , le site de l'association des amis de la Commune : les Amis de la Commune. Lundi 18 mars 2013 de 18 heures à 20 heures MANIFESTATION de l’Assemblée nationale au Sénat POUR LA REHABILITATION DE…

Pour lire la suite cliquez ici


 

http://www.commune1871.org/IMG/siteon0.jpg?1353766278

ICI , le site de l'association des amis de la Commune : les Amis de la Commune.

 

Lundi 18 mars 2013 de 18 heures à 20 heures

MANIFESTATION



de l’Assemblée nationale au Sénat


POUR LA REHABILITATION DE LA COMMUNE



ET


DES COMMUNARDS

JPEG - 18.6 ko

L’INSURRECTION DU 18 MARS 1871

 

Le 18 mars 1871, à l’aube et sur ordre de Thiers, des détachements de l’armée attaquent les Gardes nationaux de faction auprès des canons payés par les Parisiens pour défendre Paris contre les Prussiens. A Montmartre les femmes s’opposent aux soldats empêchant la prise des canons et le Comité de vigilance du 18è organise la riposte.


Les Gardes nationaux et le peuple s’avancent vers la troupe en criant : « vive la République » ! Par deux fois le général Lecomte donne à sa troupe l’ordre de tirer, mais les soldats mettent crosse en l’air et arrêtent leur général. Ils l’exécutent le soir même avec le Général Thomas, l’un des responsables de la répression en 1848.


C’est l’insurrection. Paris se couvre de barricades et le Comité central de la Garde nationale s’installe à l’Hôtel de ville. Thiers s’enfuit à Versailles avec son gouvernement.


Ainsi, le 18 mars, le peuple de Paris prend possession de sa ville, organise l’élection d’une Assemblée communale le 26 mars, et proclame la « Commune de Paris » le 28 mars 1871 sur la place de l’hôtel de Ville.

JPEG - 2.4 ko

Le 18 mars prochain, nous célébrerons le début de la Commune de 1871 par une manifestation à Paris de l’Assemblée nationale au Sénat.


Nous avons choisi ce parcours entre les deux assemblées du Parlement, dont la fonction est de voter les lois de la République, pour demander aux élus de la nation de répondre, dans les domaines qui les concernent, aux exigences formulées dans la pétition initiée pour la réhabilitation de la Commune et des communards.


Plus de 10 000 citoyennes et citoyens ont signé ce texte qui demande notamment de :
- donner à la Commune de Paris, dans les programmes scolaires, une place à la mesure de son importance ;
- inscrire la Commune dans les commémorations nationales ;
- graver les noms des Communards sur les murs des ministères, mairies et administrations où ils ont exercé des responsabilités importantes.


La pétition demande que soient mises en œuvre les mesures démocratiques et sociales de la Commune d’une brûlante actualité aujourd’hui encore.


Pour soumettre ces demandes au plus haut niveau de l’Etat, nous avons été reçus à la présidence de la République, à la présidence du Sénat, au ministère de l’Education nationale.


Nous avons été écoutés. Nous voulons être entendus.


Au moment où ces lignes sont écrites, nous n’avons pas reçu de réponse à notre demande adressée au président de l’Assemblée nationale.


Le 18 mars, nous crierons haut et fort nos exigences de réhabilitation de la Commune et des communards, à proximité de l’Assemblée nationale et du Sénat, pour que les élus de la nation les entendent.


>> L’appel des Amis de la Commune <<

>> Signez la pétition pour la réhabilitation des communards<<

 

EXIGEONS LA REHABILITATION DE LA COMMUNE ET DES


COMMUNARDS !


VIVE LA COMMUNE !

 

Départ de la manifestation, lundi 18 mars à 18 heures
Boulevard Saint Germain (face au n°225)
Paris VIIe (Métro Solférino)

Arrivée vers 20 heures, rue de Tournon, ParisVIe

 

 

 

Les commentaires sont fermés.