BELGIQUE: ManiFiesta à BREDENE: samedi 24 septembre 2011

6.000 entrées et 2010... On peut faire encore mieux cette année !
RoRo

 

ManiFiesta : face à la crise, le nombre, l’espoir, la fête et la solidarité

Krach dans les Bourses, émeutes à Londres, tueries en Norvège, famine en Afrique, austérité annoncée... Le monde semble trembler sur ses bases en cet été 2011. Il y a ceux qui disent qu’il n’y a rien à y faire. Qu’il faut s’en sortir tout seul. Que le coupable est votre voisin chômeur, le Grec, le Flamand (ou le Wallon, au choix). Ou même vous. Etes-vous assez responsable avec vos enfants ? Ne gagnez-vous pas trop ? Ne vivez-vous pas au-dessus de vos moyens ? Ne partez-vous pas trop tôt à la retraite ?
    Et puis, il y a ceux qui voient ça autrement. Comme chez nous, à Solidaire et à Médecine pour le Peuple. Non, cette crise n’a rien de naturel. C’est la crise de quelques-uns qui font du profit sur notre dos. Qui spéculent sur nos vies, sur notre énergie, sur notre nourriture. Qui nous appellent à la rescousse quand leurs banques crashent. Et qui veulent aujourd’hui nous faire payer l’addition une deuxième fois, nous dresser les uns contre les autres.
    Non, les peuples ne doivent pas payer une crise dont ils ne sont pas responsables. Ni en Grèce, ni aux États-Unis, ni en Espagne, ni en Belgique. Ce qui nous inspire, c’est la solidarité. A la division, nous répondons l’unité. Au profit, nous répondons « les gens d’abord ». Face au repli sur soi, nous appelons à nous mettre debout.
    Oui, il y a une alternative. Une autre société est possible. Un autre choix est possible : les responsables de la crise doivent payer.
    Nous ne nous résignons pas au fatalisme. Nous disons : partageons les expériences, prenons des initiatives collectives. C’est ainsi que nous avons conçu, il y a un plus d’un an, un projet un peu fou. Réunir dans un même endroit des familles venues de tout le pays. Des Belges de toute origine et parlant toutes les langues. Des travailleurs et des étudiants. Des jeunes et des vieux. Des syndicalistes et des tiers-mondistes.
    Et ce projet a marché : 6 000 personnes se sont rassemblées l’an dernier à Bredene-sur-Mer. Une première fois. Un grand souvenir avec sa folle ambiance mais aussi ses premiers couacs. Forts de notre expérience, nous avons remis l’ouvrage sur le métier. Et nous avons préparé un programme plus large avec une affiche exceptionnelle de concerts, de débats, de repas, de stands...
    Un programme pour les parents et les enfants. Pour ceux qui veulent débattre et ceux qui veulent faire la fête. Pour ceux qui veulent être regonflé à bloc en ce début de l’année ou simplement se retrouver entre amis lors d’un week-end à la mer.
    ManiFiesta sera le rendez-vous, « the place to be » pour tous ceux qui préfèrent la vie à la bourse, les gens au profit. Pour ceux qui cherchent la force du nombre pour résister à la crise et l’espoir d’une alternative. En un mot : la solidarité. Point de départ d’une année qui s’annonce toute particulière, une fête pour réchauffer les coeurs. Alors, rendez-vous à tous le 24 septembre à Bredene !

Dirk Van Duppen, président de Médecine pour le Peuple
David Pestieau, rédacteur en chef de Solidaire

Les commentaires sont fermés.