• 02/02/2008: PARIS: NON AUX RAFLES ET AUX EXPULSIONS ! ...

    -------- Message original --------
    Sujet: MANIFESTATION RESF
    Date: Tue, 29 Jan 2008 21:47:11 +0000 (GMT)
    De: FISCHER BERNARD <fischer02003@yahoo.fr>


     


    Manifestation à Paris Samedi 2 Février 2008

    Rendez-vous à 14 Heures
    au Métro Quatre-Chemins

    (coté Aubervilliers)

     RESF - Coordination 75 des Sans-PapiersUCIJ 19-20 Quartiers Solidaires Belleville - FCPE Paris - Hui JiComité de Vigilance d’Aubervilliers contre l’Expulsion des Familles et Elèves Sans-Papiers www.auber-sans-la-peur.org  

    LES SANS-PAPIERS ONT UN VISAGE

     

    NON AUX RAFLES ET AUX EXPULSIONS !

    RÉGULARISATION !

     
    MANIFESTATION le Samedi 2 FÉVRIER dans tout Paris. 
     
    Rafles : la chasse aux sans-papiers bat son plein dans nos quartiers. Tous les jours des contrôles d’identité au faciès illégaux. Des contrôles dans les restaurants, cafés, épiceries pour traquer les sans-papiers. Des rafles dans les quartiers Stalingrad-Flandres, Belleville, devant les écoles où les gens font la preuve de leur intégration. 
    Une politique du chiffre qui broie. En 2007, la France a expulsé 24 000 sans-papiers… À quel prix ? Des familles arrêtées au petit matin à leur domicile… Des enfants nés en France et fréquentant l’école du quartier ou du village envoyés dans un pays qui n’est pas le leur… Des familles broyées dont un des parents se retrouve expédié à l’autre bout du monde sans avoir revu les siens… Personne n’a oublié Chulan, Chinoise sans-papiers, qui s’est défenestrée par peur d’un contrôle et en est morte le 21 septembre dernier. 
    Des lois qui fabriquent des sans-papiers. Le gouvernement Sarkozy ne s’attaque pas à la misère et l’oppression de centaines de millions de personnes dans le monde. Il préfère pourchasser les 400 000 sans-papiers sur notre sol via des lois qui empêchent leur régularisation, leur intégration et leur droit à une vie familiale digne. Cette politique entretient la clandestinité et son cortège de passeurs mafieux, d’hôteliers et employeurs sans scrupules. 
    Ne laissons pas faire ! Nous sommes de plus en plus nombreux à dire non. Quand une directrice d’école et des parents d’élèves s’opposent pacifiquement à l’arrestation d’un sans-papiers devant leur école, ils ont raison ! Quand les habitants d’un quartier se mobilisent pour obtenir la libération d’un sans-papiers, ils ont raison ! Nos enfants et les enfants des sans-papiers jouent et étudient ensemble : comment expliquer à nos enfants la violence faite à leurs copains ? 
    Faisons respecter l’État de droit ! Les rafles au faciès ne sont pas légales. Les étrangers en situation irrégulière ont des droits, notamment à une vie privée et familiale, garantie par la Convention européenne des Droits de l’homme ! L’administration refuse de reconnaître l’ancienneté de la présence de sans-papiers. Elle complique chaque année les démarches à accomplir pour être en règle. Elle n’applique pas ses propres circulaires (circulaire Sarkozy du 13 juin 2006). 
    Tous ensemble pour la régularisation ! Le gouvernement tente de réprimer tout sentiment de fraternité en pénalisant le « délit de solidarité ». L’opposition est un droit, parfois un devoir ! Pour nous qui vivons dans les quartiers populaires, immigrés et sans-papiers ne constituent pas une menace pour la « cohésion nationale ». Alexis, 3 ans, Rania, 8 ans, Aïcha, 12 ans, Keila, 17 ans, et leurs parents, sans-papiers, ne sont pas dangereux, ils sont en danger ! La diversité n’est pas la misère du monde mais sa richesse ! 
    Marche contre les rafles et les expulsions, pour la régularisation, le samedi 2 février à Paris. 
    Rendez-vous à 14 heures au Métro Quatre-Chemins (Coté Aubervilliers)
     


    --
  • 25/01/2008 et 28/01/2008: BRUXELLES: Rompre l'isolement de Gaza ...



    -------- Message original --------
    Sujet: Levée du blocus contre Gaza - 3 rassemblements à Bruxelles
    Date: Wed, 23 Jan 2008 17:59:40 +0100
    De: ABP <abp.eccp@skynet.be>

    Rompre l'isolement de Gaza

    Trois rassemblements à Bruxelles

    Mercredi 23 Janvier - 17 h00 à 18h00 - devant le Ministère des Affaires étrangères
    Rue des Carmélites, perpendiculaire à la Rue de Namur, entre la Porte de Namur et la Place Royale

    Vendredi 25 janvier – 17 h00 à 18h00 – Marches de la Bourse de Bruxelles
    Renforcement du rassemblement hebdomadaire, organisé par la COCAB, en solidarité avec le peuple palestinien
    Lundi 28 janvier – 12h00 à 14h30 – Rond Point Schuman – face au Conseil de l’Europe Manifestation européenne :  « LEVEE DU BLOCUS CONTRE GAZA »A l’occasion du Conseil des Ministres des Affaires étrangères qui se réunissent ce lundi 28 janvier, l’Association belgo-palestinienne, avec le soutien de nombreuses associations de solidarité en Belgique et dans les pays européens limitrophes, vous appelle à un rassemblement de solidarité !Nous voulons dénoncer la situation catastrophique qui prévaut à Gaza et les violations flagrantes du droit humanitaire international par Israël, qui fait subir à un million trois cent mille Palestiniens une punition collective.Il est urgent de rappeler au Conseil et aux Ministres européens des Affaires étrangères leurs devoirs de faire appliquer le droit international au Proche-Orient. Info: ABP: 02 223 07 56Association Belgo-Palestinienne9, quai du Commerce1000 Bruxellestel: 02 223 07 56fax: 02 250 12 63abp.eccp@skynet.be

    www.association-belgo-palestinienne.be


    http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html

    http://courcelles.skynetblogs.be  
    http://agendaprogressiste.skynetblogs.be

    http://www.ptb.be/solidaire.htm

    http://lapalestinevaincra.skynetblogs.be

    http://cubaetameriquelatine.skynetblogs.be 

    http://belgiqueparadiscapitaliste.skynetblogs.be  

    http://histoire.skynetblogs.be

    http://cesteneurodictaturecapitaliste.skynetblogs.be

    Photos Albums: C' est à Courcelles et dans le monde

    http://romaindecourcelles.spaces.live.com/photos/cns!AF336575BD9B73BE!151/

    Pétition : Contre la fermeture des Bureaux de Poste de Courcelles-Souvret et Courcelles-Trazegnies                                                                                                                                                                                                                          

    roger.romain@skynet.be

     

     
  • 02/02/2008: PARIS: La Bataille de Stalingrad ...



    -------- Message original --------
    Sujet: Stalingrad
    Date: Wed, 23 Jan 2008 14:31:41 +0100 (CET)
    De: Pierre Pranchère <pierre.pranchere@orange.fr>
    Pour :: roger.romain@skynet.be


     

    Stalingrad. Communication des organisateurs

     

    BONJOUR ET BONNE ANNEE de Léon Landini, Jean-Pierre Hemmen, Georges Hage et Pierre Pranchère.

     

    Préparation du rassemblement, le 2 février 2008, à 14 heures, à Paris, place de Stalingrad, proche du métro du même nom (19ème). L’objet de ce message est de proposer des dispositions essentielles et de faire le bilan de la préparation.

     

    Signataires de l’appel : un courant favorable indiscutable témoigne de la portée considérable que revêtit cette victoire de l’armée Rouge pour briser le régime militaro-industriel nazi-fasciste et pour ouvrir en France l’ère des conquêtes du CNR et des gouvernements de la Résistance, d’Alger et de Paris. Aujourd’hui la défense intransigeante de l’indépendance nationale et des avancées du CNR, que le pouvoir monarchique élyséen veut démanteler, exige une NOUVELLE RESISTANCE, dont nous sommes partie prenante.

     

    Evolution de la signature de l’appel : au premier message nous étions 115 signataires pour 23 départements, au 22 janvier 2008, nous sommes 263 signataires pour 41 départements, dont 12 comptent de 6 à 50 signataires. C’est un véritable bond en avant. Nous avons encore de grandes réserves pour rassembler et unir si, chaque signataire individuel ; chaque militant des organisations qui soutiennent : le Comité internationaliste de solidarité de classe (CISC), la Convergence d’action communiste (CAC), le Pôle de renaissance communiste en France (PRCF), la Jeunesse pour la renaissance communiste en France (JRCF), la section de « Communistes » des Yvelines et autres, s’impliquent par contacts téléphoniques, mèl, sur les lieux de travail et d’habitation, pour recueillir de nouveaux signataires. Des dizaines, voire des centaines d’amis et camarades nous rejoindrons. Pour le 25 janvier transmettez les résultats, la 2ème liste sera publiée sur le net et la totalité des signataires à cette date sera insérée dans le numéro de février d’Initiative communiste, suite à la décision prise par Georges Gastaud, directeur, et Vincent Flament, rédacteur en chef.


    Cette action favorise l’union de communistes, quel que soit leur engagement, attachés à l’internationalisme prolétarien et au rôle révolutionnaire et anti-fasciste de l’URSS et de son Parti communiste. L’arrivée de jeunes, 5 signataires des JRCF sur 9 en Isère. Syndicalistes et travailleurs : Jean-Paul, magasinier à Rungis, 4 cheminots de Sètes, 1 roulant, fils de FTP à Ussel, enseignants et fonctionnaires, écrivains, agriculteurs et militants associatifs. Des résistants FTP, soldats, sous-officiers et officiers, dont 2 de l’état-major FTP de la zone sud. Des FTP-MOI du bataillon Carmagnole et du groupe Manouchian. Des résistants du mouvement gaulliste. Un vétéran de l’armée républicaine Espagnole ayant connu les camps d’Argelès, St. Cypien, Barcarès, avant de s’engager, en 1939, dans l’armée Française. Des anti-fascistes et communistes Turcs et Allemands, vivant en France. Un chercheur en philosophie de Rome, etc… Significatif est le nombre d’élus et anciens élus à tous les niveaux. Nous venons juste de recevoir l’appui chaleureux du député-maire de Vénissieux. Enfin un grand merci à Roger Romain, du Parti du travail de Belgique, pour sa très large diffusion de notre appel.

     

    Réussir le rassemblement de Stalingrad

    Il est temps maintenant de s’engager complètement pour réussir la participation au rassemblement, le 2 février à Paris. Et si la priorité est pour la région parisienne, la venue de

     province est possible avec un ou plusieurs participants des départements où nous avons des signataires, nous savons que le Lot et Garonne sera représenté, les Pyrénées O aussi. Utiliser

     le téléphone et le net pour solliciter partout des camarades, des connaissances, les inviter à nous rejoindre le 2 février, diffuser le tract-appel et la liste des signataires, confectionner des drapeaux rouges (ceux de l’armée Rouge, avec la faucille et le marteau ainsi que l’étoile rouge), ne pas oublier les drapeaux tricolores.

     

    La souscription : nous approchons les 500 euros, mais ça ne couvre pas encore les dépenses.

     

    Une information pour conclure : les ambassades russe et bélarus, seront représentées à la manifestation. Nos lettres d’invitation accompagnées du texte de l’appel et contenant une argumentation complémentaire ont été adressées aux deux ambassadeurs à Paris. La réponse positive a été immédiate. M. Alexandre Avdéev, ambassadeur de Russie, délègue son attaché militaire adjoint, le Lt-Colonel Roman Sheverev, lequel déposera une gerbe. M. Vitkar Shykh, ambassadeur de Bélarus sera représenté par M. Sergueï Anoshko, premier secrétaire de l’ambassade. Très sensibles à cette prise de position, nous les en remercions vivement.

     

    RENDEZ-VOUS PLACE DE STALINGRAD, SAMEDI 2 FEVRIER 2008, A 14 HEURES

     

    Nous vous saluons fraternellement.


    --
  • Tous à VERSAILLES LE 04 FEVRIER 2008 !

    Tous à VERSAILLES LE 04 FEVRIER 2008 !

    -------- Message original --------

    Sujet: GREVE GENERALE LE 4 FEVRIER
    Date: Mon, 21 Jan 2008 22:18:43 +0000 (GMT)
    Répondre à :: fischer02003@yahoo.fr


    Mobilisez vos partis et vos syndicats pour le 4 février 2008.
     
    mercredi 16 janvier 2008, par Xavier Marchand
     
     
    www.oulala.net
     
    Les premiers obstacles sur la voie d’une mobilisation importante, le jour du congrès, le 4 février, à Versailles, se sont levés, peu à peu, dans la semaine qui vient de s’écouler. Pour autant, il ne nous reste plus que trois semaines avant le 4 février et le but à atteindre pourrait sembler encore hors de portée.
    Pourquoi la mobilisation contre la ratification par voie parlementaire ne « décolle-t-elle » pas suffisamment ?
    Première difficulté : Nous avons été dans le flou jusqu’à récemment sur les dates d’action possibles, le 2 et le 3, le 4...
    Les exécutifs de nos organisations respectives attendaient de savoir ce que "leur base" préparait, tandis que la base espérait une consigne et une date précises pour une mobilisation nationale à hauteur de l’enjeu.
    Puis les choses ont commencé à changer.
    L’initiative portée par « Tous à Versailles le 4 février 2008 », a été validée par le secrétariat national des Cuals le 8, reprise par Attac le 9 et enfin le CNR s’y associe depuis le 11janvier.
    Les feux sont donc braqués maintenant sur le 4 février...
    Même si des initiatives intéressantes devraient avoir lieu un peu partout le 2 et le 3 février, même si la campagne bat son plein actuellement partout dans le pays, cela ne fait que renforcer l’effet de dénouement final qui connaîtra son paroxysme le 4 février prochain.
    Nous ne devons pas manquer notre effet ce jour-là, car si nous n’avons pas grand chose à perdre, nous avons certainement tout à gagner, en termes de luttes plus générales et sur ce point particulier du Traité de Lisbonne. Nous ne perdons pas de vue par ailleurs qu’une seconde difficulté se présente : le Congrès de Versailles a lieu un lundi. De nombreuses personnes vont prendre un jour de congé ou une RTT.
    Mais pour une mobilisation encore plus puissante, il faudrait à la fois des mobilisations des fédérations et des exécutifs nationaux des partis politiques membres du CNR ainsi que des préavis de grève locaux.
    Au niveau des syndicats, il ne faut pas que les responsables de chaque Union Locale ou Union Départementale attendent de voir si les syndiqués se mobilisent, ou pas, sur cette affaire-là.
    Prenons l’exemple de la CGT , par facilité (de nombreux membres de notre collectif sont syndiqués CGT ). Ainsi, dans l’Hérault (34), quelques syndiqué(e)s ont sans doute réussi à obtenir qu’un préavis de grève soit déposé pour la date du 4 février.
    La mobilisation générale est encore loin de se dessiner parce que les syndiqués pensent que la CGT (par exemple) va appeler à l’action le 4 février (ils se basent sur ses prises de positions récentes qui ont changé depuis 2005, sur cette affaire). De même pour les militants de partis et notamment, le PCF, pourtant un des premiers initiateurs de la campagne pour un référendum, comme en 2005.
    Ils n’interpellent pas, eux, personnellement leur délégué syndical ou leur secrétaire fédéral pour en évoquer cette possibilité d’action.
    C’est cela qu’il faut changer.
    Etant bien entendu, qu’ il faudrait agir sans pour autant faire dévier de sa trajectoire notre revendication fondamentale le 4 février : Il faut rester dans la dénonciation du déni de démocratie que représente la ratification parlementaire du Traité de Lisbonne.
    Mais pour mobiliser les syndiqués le 4 et obtenir des mots d’ordres de grève, on peut évoquer la liquidation des Services Publics par ce Traité.
    Pour obtenir ce résultat, il nous faut, toutes et tous, utiliser tout le temps disponible, jusqu’à la date du 24 janvier qui pourrait être vue comme une sorte de tremplin vers celle du 4 février...
    Nous pouvons espérer une forte mobilisation ce jour-là et les manifestants vont se retrouver, échanger, les informations vont rapidement circuler... Il faudrait alors distribuer des tracts pour expliquer notre démarche, il y aura une écoute véritable... des prises de parole. La presse !...
    Il faudrait que le prolongement de cette manifestation, dans tous les esprits, soit l’action du 4 février avec un mot d’ordre simple : « Le Traité de Lisbonne va condamner les services publics ».
    Il faut également comprendre une c’est une grande occasion de signifier la défiance à Sarkozy et le soutien aux députés et sénateurs qui vont vouloir lui résister (et pas seulement accabler ceux qui ne sont pas de notre avis).
    Amis syndiqués, vous pouvez gagner ce préavis de grève pour le 4 février vous-mêmes en contactant vos responsables syndicaux, que certains réfléchissent déjà à des préavis légitimes que des tribunaux ne pourront pas attaquer. (Quitte à faire circuler les modèles de lettres avant et pendant les manifestations).
    Par ailleurs, chaque section locale d’un syndicat peut, si ses adhérents locaux le lui demandent, déposer un préavis de grève. C’est légal. Jusqu’à cinq jours ouvrés avant la date.
    Il faudrait alors que les préavis soient déposés au lendemain de la manifestation du 24 janvier, au plus tard.
    De la même façon, dans chaque parti politique nous pourrions obtenir le même résultat si au lieu d’attendre un mot d’ordre de manifestation qui « tombe d’en haut », les militants, motivés informent leurs exécutifs locaux et nationaux qu’ils ont envie de livrer bataille jusqu’au bout , en envoyant un courriel ou une lettre à leur section et à leur fédération, voire à la direction nationale qui pourrait être ceci :
    « Cher-e camarade, Le 4 février 2008 les parlementaires vont se réunir à Versailles pour modifier la constitution et ratifier le traité de Lisbonne. J’ai personnellement décidé de m’y rendre (par l’intermédiaire de http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr) pour m’opposer à ce déni de démocratie et manifester mon soutien aux élus républicains. Cependant je souhaiterais que notre Parti s’associe officiellement à cette manifestation car la mobilisation doit être la plus importante possible. »
    Ce travail dans les syndicats et les partis a déjà commencé mais vous devez lui donner de l’ampleur. Les enjeux de ce qui pourrait se passer le 4 février sont énormes.
    Nous devons tout tenter même l’impensable (en trois semaines) pour essayer d’éviter le désastre que constituerait du point de la démocratie, du point de vue de la souveraineté populaire, édifice de nombreux droits sociaux et collectifs, cette ratification...
    Tous à Versailles le 4 février 2008 !
     



    --
    http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html
    http://courcelles.skynetblogs.be  
    http://agendaprogressiste.skynetblogs.be

    http://www.ptb.be/solidaire.htm
    http://lapalestinevaincra.skynetblogs.be
    http://cubaetameriquelatine.skynetblogs.be 
    http://belgiqueparadiscapitaliste.skynetblogs.be  
    http://histoire.skynetblogs.be
    http://cesteneurodictaturecapitaliste.skynetblogs.be
    Photos Albums: C' est à Courcelles et dans le monde
    http://romaindecourcelles.spaces.live.com/photos/cns!AF336575BD9B73BE!151/
    Pétition : Contre la fermeture des Bureaux de Poste de Courcelles-Souvret et Courcelles-Trazegnies                                                                                                                                                                                                                          
    roger.romain@skynet.be  
     

  • 23/01/2008: PARIS: Appel à un rassemblement parisien contre le blocus meurtrier de GAZA ...

    Appel à un rassemblement parisien
    contre le blocus meurtrier de GAZA
    Ce mercredi 23 Janvier 2008
    Place de la Madeleine à 17h00
    Métro Madeleine ( Lignes 8, 12 et 14)

    Halte aux massacres des palestiniens
    Fin du siège de Gaza
    Des sanctions contre Israël
    Al-Oufok

  • 26/01/2008: BRUXELLES: 100e anniversaire de la reprise du Congo par la Belgique...



    -------- Message original --------
    Sujet: Les Rencontres du Jardin des Olives - ce SAMEDI 26 janvier à 16h00
    Date: Tue, 22 Jan 2008 00:02:25 +0100 (CET)
    Pour :: Dialogue des Peuples <dp.1980@yahoo.fr>


    Voici une invitation que vous aurez à coeur d'honorer... Dialogue des Peuples peut ainsi vivre d'espoir et, plutôt que d'eau fraîche, de ce vin et de ce jus acheté au Magasin du Monde, solidarité oblige...
    A samedi !
    En cas de pépin ou de difficulté, fais signe à votre dévoué secrétaire.
    Jean  
    0472.700.153
    ----------------------------------------------------------------------------
    Dp 103                                                Les Rencontres du Jardin des Olives
    Entreprise n° 422.915.545                                                       
    Dp.1980@yahoo.fr                               Samedi 26 janvier 2008 à 15h30
    Tél. 02.534.73.67                                   Rue Jardin des Olives 2 - Bruxelles                                                                                           
    Chère amie, cher ami,
     
    Nous t’invitons à notre rencontre mensuelle sur le thème du 100e anniversaire de la reprise du Congo par la Belgique. Ce sera également l’occasion de parler de certains aspects méconnus de notre association, comme les éditions[1], les synergies, l’action ‘ONG’ en faveur de l’école Espoir à Boma (Bas-Congo) en rapport avec la Commission tiers-monde de Braine-le-Château (pouvoir subsidiant), etc…
    Tous ceux qui, parmi nous, auront à cœur de susciter des ‘questionnements’ pourront s’y adonner à cœur joie… Car enfin, ce ne sont pas les interrogations qui manquent par ces temps de plus en plus agités…
     
    A samedi donc, et bien cordialement
     
    Le comité :       Guy De Boeck
                            Elisabeth Peeters
                            Jean Tshimanga
                            Jean-Marcel Vanhamme
                            Jean Van Hees
     
     
     
     
    Secrétariat : 185 rue du Monténégro  1190-Bruxelles
     


    [1] Dialogue des Peuples a déjà édité (naguère) plusieurs ouvrages : voir ces ouvrages exhibés à la réunion… Sachez que nous avons en primeur l’ouvrage que prépare Guy De Boeck (en voilà un qui porte bien son nom) sur la colonisation léopoldiste et ses suites…

     



  • 16/02/2008: BRUXELLES: GRANDE MANIFESTATION POUR LA REGULARISATION ...



    -------- Message original --------

    Sujet: [Fwd: Fw: [Udep] GRANDE MANIFESTATION POUR LA REGULARISATION]
    Date: Fri, 18 Jan 2008 09:46:53 +0100
    Pour :: André Despontin <andna@skynet.be>

    Sujet:
    Fw: [Udep] GRANDE MANIFESTATION POUR LA REGULARISATION
    De:
    "LEMBO Ottorino Michele" <michel.lembo@skynet.be>
    Date:
    Thu, 17 Jan 2008 22:34:08 +0100

    Transfert Membres Actions sociales 02
    GRANDE MANIFESTATION POUR LA REGULARISATION
    SAMEDI 16 FEVRIER
    DEPART A 14 H DEVANT LA BOURSE DE BRUXELLES DIRECTION LE PETIT CHATEAU
    La Coordination Nationale des Sans Papiers de Belgique (CNSP) appelle tous les sans papiers, citoyens belges, militants politiques, syndicalistes et soutiens du pays à manifester pour inscrire dans les négociations gouvernementales du mois de février une nouvelle campagne de régularisation massive des sans papiers.
    Cette manifestation sera organisée en mémoire de tous les sans papiers morts en Belgique dans les centres fermés et les centres ouverts, mais également pour nous rappeller les milliers d'autres qui meurent chaque jour aux frontières de l'Europe Forteresse. Nous invitons tous les manifestants à s'habiller en NOIR, couleur du deuil et à marcher en silence lors de cette manifestation.
    Si vous apportez des calicots faites-les dans un tissu NOIR avec des lettres blanches !
    Si vous apportez des pancartes, faites-les sur du papier NOIR !
    Mettez sur votre bras un brassard NOIR en signe de solidarité ! 
    POUR LA REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS
    (  art. 1 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme )
    L'ARRET DES EXPULSIONS !!
    ( art. 5 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme )
    LA SUPPRESSION DE TOUS LES CENTRES FERMES !!
    ( art. 9 de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme )
    CNSP - Belgique 
    Coordination Nationale des Sans Papiers - Belgique
    Kaba - 0484 92 41 34
    Panta - 0485 42 25 26
    Membres ;
    - UDEP Bxl (Forest) - Occupation de l’église St Cure d’Ars
    - CPR-XL - Collectif pour la Régularisation d’Ixelles
    - CNPR - Collectif des Népalais pour la régularisation
    - CRER - Coordination contre les Rafles, les Expulsions et pour la Regularisation
    - CSPM - Collectif des Sans Papiers Marocains


    Coordination pour la regularisation et la libre circulation / Tel : 0474 08 85 35
    Travailleurs sans papiers : http://1maimanif.canalblog.com/
    Reseaux Parrainage dans les centre fermes : http://parrainage127bis.canalblog.com
    Soutien au N° Triodos  :  523 - 0801898 - 74



    --
    http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html
    http://courcelles.skynetblogs.be  
    http://agendaprogressiste.skynetblogs.be

    http://www.ptb.be/solidaire.htm
    http://lapalestinevaincra.skynetblogs.be
    http://cubaetameriquelatine.skynetblogs.be 
    http://belgiqueparadiscapitaliste.skynetblogs.be  
    http://histoire.skynetblogs.be
    http://cesteneurodictaturecapitaliste.skynetblogs.be
    Photos Albums: C' est à Courcelles et dans le monde
    http://romaindecourcelles.spaces.live.com/photos/cns!AF336575BD9B73BE!151/
    Pétition : Contre la fermeture des Bureaux de Poste de Courcelles-Souvret et Courcelles-Trazegnies                                                                                                                                                                                                                         
    roger.romain@skynet.be
     
     

  • 31/01/2008: CHARLEROI-Belgique: Présentation du livre « Capital contre travail »...




    -------- Message original --------
    Sujet: Fw: Présentation d'un livre
    Date: Sat, 19 Jan 2008 07:11:25 +0100
    Pour :: Marc van Campen <marc_vancampen@skynet.be>


    La Braise culture asbl Jeudi 31 janvierà 19 h 30   L’offensive sur les salaires   
     Présentation du livre « Capital contre travail »Édité chez Couleur livres (collection L’autre économie) En présence de l’un des auteurs Henri Houben, économiste, membre du secrétariat d’Attac-Bruxelles, auteur de nombreux articles sur le toyotisme et le secteur automobile, Revue Nouvelle, Année sociale, Contradictions. Les coûts salariaux, beaucoup ont déjà entendu cette chanson, concrétisée dernièrement dans le Pacte de compétitivité et dans le Pacte entre les générations. Ce discours économique dominant n’est pas tombé du ciel : le « processus de Lisbonne » est passé par là, qui consiste à faire de l’Union européenne la zone économique la plus compétitive du monde. Ce qui signifie pression à la baisse sur les salaires, sur les conditions de travail et, partant, sur la vie de tout un chacun. Derrière tout cela, un lobbying industriel très performant.Une soirée pour mieux connaître les menaces et ainsi mieux les combattre. 
       La Braise, rue Zénobe Gramme 21 Charleroi  Paf : 2,50 € (étudiants, chômeurs, etc. 1, 50 €) Ed. resp. : Marc van Campen, rue Zénobe Gramme, 21 6000 Charleroi

    --
  • 02/02/2008: PARISZ: 65è anniversaire de Stalingrad...


    (Front russe)

    -------- Message original --------
    Sujet: 65è anniversaire de Stalingrad
    Date: Tue, 15 Jan 2008 19:42:14 +0100 (CET)
    Répondre à :: prcf.inter@voila.fr




     

    de l’Amicale Carmagnole-Liberté (a. Francs-Tireurs et Partisans de la Main-d’œuvre Immigrée) et de son président, Léon Landini, de Jean-Pierre Hemmen, fils de Jean Hemmen, Brigadiste d’Espagne, Fusillé au Mont Valérien, de Georges Hage, a. doyen de l’Assemblée nationale

    et de Pierre Pranchère, député honoraire de Corrèze, a. Franc-Tireur et Partisan de France

    2 février 1943/2 février 2008

    Gratitude éternelle

    aux combattants de Stalingrad !

    Refusons l’amalgame odieux entre le IIIème Reich nazi

    et les Soviétiques qui lui portèrent le coup fatal !

    Rassemblons-nous pour que vivent

    l'esprit de la Résistance antifasciste et les conquêtes de 1945 !

    2 FEVRIER 43 : à l’issue de combats acharnés menés au prix de sacrifices insurpassables, l’Armée rouge portait un coup mortel à la Wehrmacht en contraignant le Maréchal Von Paulus à la capitulation. L’élite de l’" invincible " Wehrmacht était anéantie : commençait alors la contre-offensive soviétique qui devait s’achever à Berlin par la prise du Reichstag. Le sort de la guerre basculait, et cela bien avant que Washington n’acceptât d’ouvrir un " second front " à l’Ouest. Dans le monde entier, l’espoir changeait de camp et la résistance populaire au nazisme prenait un élan nouveau. Par sa portée historique, cette bataille, la plus meurtrière et la plus décisive de la Seconde Guerre mondiale, ne peut se comparer qu’à la bataille de Marathon, où les Cités grecques défirent le despotisme perse, ou à Valmy, où l’armée de la Révolution balaya l’armée des rois. Le régime nazi expression politique impérialiste, exterminatrice, raciste et antisémite, du complexe militaro-industriel allemand, fut frappé à mort à Stalingrad.

    La victoire des nations alliées sur Hitler et ses alliés italien et japonais, allait permettre aux peuples de faire des pas de géant dans la voie de l’indépendance nationale, du progrès social, de la décolonisation, de l’égalité entre les sexes. En France, le Conseil National de la Résistance adopta un programme avancé qui permit après 1945 de restaurer la souveraineté nationale, de nationaliser de grands groupes industriels, bancaires et énergétiques, de démocratiser la presse, d’instituer la Sécurité sociale, les statuts publics, les conventions collectives, un droit du travail progressiste, les retraites par répartition, tout cela sous l’égide du gouvernement à participation communiste, socialiste et démo-chrétienne présidé par C. De Gaulle. Celui-ci déclarait d’ailleurs en 66, lors d’un voyage à Moscou : " les Français savent que la Russie soviétique a payé le prix principal pour leur libération ", une idée qu’exprimaient alors toutes les enquêtes d’opinion.

    Or aujourd’hui la majorité de notre peuple ignore que c’est à Stalingrad que Hitler a subi sa défaite majeure. Certains Français croient même aujourd’hui que Moscou et Berlin étaient alliés pendant la guerre ! Rien d’étonnant à cela puisque, des grands médias aux principaux manuels scolaires, tout est fait pour amalgamer l’URSS au IIIème Reich en dissimulant que dans l’affrontement mondial entre fascisme et antifascisme, l’URSS a payé le tribut le plus lourd (entre 20 et 30 millions de morts soviétiques !).

    Ce négationnisme historique sert de couverture à une offensive sans précédent contre les acquis sociaux, les libertés civiques et l’indépendance des peuples. ; en France, un idéologue du MEDEF félicite ouvertement le chef de l’Etat de " démonter systématiquement le programme du CNR, fruit du compromis entre gaullistes et communistes ". C’est dans le même esprit que, violant le Non souverain des Français à la constitution européenne, l’Elysée veut obtenir du parlement qu’il ratifie une euro-constitution bis dont le contenu supranational, antidémocratique et antisocial est la négation totale du programme du CNR. et de ses principes d’émancipation nationale et sociale.

    Mais il n’y a pas lieu de désespérer : à Stalingrad, devenue Volgograd, les habitants ont élu un jeune Maire qui assume fièrement l’héritage de sa Ville-Héros ; en France, les travailleurs et la jeunesse résistent à la casse du progrès social, des libertés et de la souveraineté populaire ; malgré le tapage médiatique qui les présente comme " ringards ", l’idéal d’émancipation populaire renaît dans maint pays, notamment en Amérique latine, où s’amplifie la résistance aux formes actuelles de prédation impérialiste. Ce n’est donc pas seulement un devoir de mémoire, c’est une exigence d’avenir que de célébrer le 65ème anniversaire du tournant décisif que fut la victoire de Stalingrad dans l’union des forces, patriotiques, républicaines et antifascistes.

    C’est pourquoi nous appelons les républicains, les travailleurs et les jeunes

    à se rassembler à Paris, place de la Bataille de Stalingrad,

    samedi 2 février 2008 à 14 h (métro Stalingrad).

    Aujourd’hui comme hier, l’impérialisme, le fascisme et la réaction seront vaincus.

    L’histoire donnera le dernier mot aux peuples, aux défenseurs de l’indépendance et du progrès !

    1ère liste de signataires pour la manif du 65ème anniversaire de Stalingrad, le 2 février à 14 h place de la bataille de Stalingrad, à Paris.

    Alleg Henri, a. Dir. Alger Républicain, Antonini Daniel, resp. internat. PRCF (62), Ari Manuel, syndic. (53), Aubaspeyras, maire-adj. Pradines (19), Auchedé Rémy, a. député, a. m. C.C.du PCF, Batis Robert, (64), Batisse J.-Paul, prof. d’université (51), Belot michelle, c. Munic. Loos (62), Bertran Louise, Rayes (34), Bezeau Jean Claude, syndic. CGT, fils de FTP (19), Blanchet Annie, (92), Bordas Jean Pierre, graphiste, Masseret (19), Borie Jean, fils de FTP, syndic., Brive (19), Bru Jacques, syndic. CGT (78), Buisson Jean, (19) ; Cadoret Gisèle (78), Camus Raymond, a. FTP (06), Chailloux Jean-Paul, a. anim. nat. MODEF (19), Chapochnik Francis, commandant FTP-MOI, bataillon Carmagnole, Charlat Roger, ancien FFC ; a. maire-adj. St. Etienne , officier L. d’honneur (42), Charlat Aimée, secr. retr. (42) ; Charlat Gilles (42), Chastagnol Jacques, ingénieur retr., 1er adj. au maire de Gourdon-Murat (19), Chatenet Jean, maire de Masseret (19), Chavastelon Fernand, maire de St. Germain-Lavops (19), Chazalnoël Lucienne, a. FTP (19), Chevellereau Henri, Lectoure (32), Casadesus Gabriel, infirmier (32), Casadesus Mathieu, menuisier (32), Cercle Noël, synd. CGT (44), Coignard Jacques, PRCF 22, Collet Marcel, synd. (53), Combe Christiane, fille de FTP, prof. retr. (19), Combe Jean-Pierre, ingénieur, dir. du Travailleur (19), Combettes Gérard, cadre fonction publique, c. munic. Pennes d’Agen (47), Combette Pierre, a.n lieutenant FTP (47), Couradin Jean-Pierre, retr. météo (78), Crocher Emmanuel, syndic. paysan (19), Crocher Daniel, (19), Dalibart Jean-Michel, électronicien (78), Dichamp Murielle, petite-fille de FTP, écrivain (19), Dichamp Roger, fils de FTP (19), Ducastel Jean, cuisinier, (78), Dieux Michel, syndicaliste, PRCF 42 ; Djament Aurélien, synd. CGT, PRCF, chercheur CNRS (44), Drezen Janine, synd. retraitée (44), Dufour Louis, synd. USTM-CGT, Val de Marne (53), Dumond Serge, fils de FTP, a. syndic. (19), Dupont Madeleine, prof., CISC (62), Estrade Roger FTP-Rhin-Danube, a. maire-adjoint de Palisse (19), Fabre Jacques ; prof. de géo., PRCF 34, Favreau Christian, synd. CGT 44, Flament Vincent, secr. Comité Internationaliste pour la Solidarité de Classe (59), Foucambert Benoît, prof. d’histoire, syndic. (28), Foucault Simone, retr., (92), Fournial Colette, agricultrice (19) ; Fournial Maurice, a. présid. dépt. MODEF, chev. Légion d’honneur (19) ; Fovet Marie-France, secr. France-Cuba 62 ; Galland Jean, retr. Educ. nationale, Esvres (37), Gastaud Georges, philosophe, secr. nat. PRCF (62) ; Gaye Daniel, maire de Palisse (19) ; Georges Lucienne, a. FTP, agent de liaison à l'état-major de Rol-Tanguy (91) ; Gilli René, commandant FTP, médaillé Résistance, chev. Légion d’honneur ; Gireli Lina, a. FTP-MOI (06) ; Guibert, prof. d’histoire (78) ; Guillaumin Bernard, synd., a. secr. PCF Rambouillet ; Haddad-Parfait Marie, instit. retr. fille de FTP (06) ; Haddad-Parfait Robert, fonct. éduc. Nat. (13) ; Hage Odile, secr. Convergence Action Communiste (CAC) (59) ; Housseaux Jean-Claude, médecin, c. municipal Auchy-les-Mines -62 ; Jamin Georges médecin retr., (78) ; Jarry Roger, mécanicien retr., (78) ; Joffre Jacques, maire Gourdon-Murat (19) ; Jonault Daniel, technicien sup., (78) ; Kmieciak Jacques, journaliste (62) ; Krier Anne, styliste (75); Lacaze Jacques, c. mun. Liévin, médecin (62) ; Lacour Maurice, a. FTP de Hte-Corrèze (19) ; Lacroix-Riz Annie, prof. d’histoire contemp., Paris VII (78) ; Lagrafeuille Michel, a. FTP, frère d’André Lagrafeuille, fusillé à Tulle (19) ; Landini Mireille, Nice (06) ; Landini-Pulvermacher Hermine, a. FTP-MOI, chev/ Légion d'honneur (92) ; Langrand Marcel, Chatillon (92) ; Laplume Jacky, c. mun., Buxières (03) ; Laplume Josseline (03) ; Larson Kennet, artiste (18) ; Larson Mary, retr. (18) ; Latosi Jeanine, retr. fonction pub. (62) ; Laval Henri, a. resp. JC, écrivain (03) ; Lubrina Antoine (03) ; Laurent Albert, synd. (19) ; Laurent André, maire de Pradines (19) ; Laurent Andrée, c. mun., Gourdon-Murat ; Laveant Colette, médecin, Paris (75) ; Lavéant Paul, ingénieur, Paris ; Lecam Jean-Pierre, retr. bâtiment (78) ; Lecante Max, a. maire-adjoint de Terrasson (24) ; Lefort René, syndic. (75) ; Leroy Jean-Paul, synd. poste, PRCF 75 ; Legal Joseph, " Communiste " les Clayes s/Bois (78) ; Leménager Bernadette, laborantine (78) ; Lemeur Jacques, retr. RATP (22) ; Lepesant Yolande, mil. associative (19) ; Loche Jean, a. FTP, maire hon. (19) ; Louty Pierre, écrivain (87) ; Macia Catherine, assist. sociale (34) ; Macia Danielle, PRCF (34) ; Macia Gérard, retr. (34) ; Maison Jean-François, secr. section PRCF Lens ; Mallet Michelle, secr. gén. Adj. Amis Triolet et Aragon (78) ; Maraval Francine, PRCF 34 ; Maraval Jean, retr. (34) ; Marle Désiré, prés. CISC (62) ; Martin Cécile, chômeuse, Maillé (85) ; Martin Gérard, retr., Maillé (85) ; Martin Henri, FTP, combattant du Front de Royan (93) ; Mezecazes Christian, retr. (34) ; Mialet Paul FTP à la MAT, syndic. (19) ; Michondar Robert Communistes les Clayes s/Bois (78) ; Millet Bernadette, Pradines (19) ; Millet Florence, c. munic. Pradines (19) ; Mingoïa Michèle, cadre santé (62) ; Nguyen Liem, Bagneux (92) ; Nicolo-Nachon Simone, a. résistante (44) ; Nollet-Flament Pierre, cheminot (92) ; Paul Daniel, député de Seine Maritime (76) ; Paris Paul, secr. fédéral PCF 53 ; Paris Alice, syndic. (53) ; Parquet Bernard, syndic. EDF, PRCF 94, Pasdeloup Marc, ébéniste, (78) ; Perrault Gilles, écrivain (50) ; Plazanet Jean, petit-fils de FTP, maire de Tarnac (19) ; Pulvermacher Sonia, (92) ; Puzenat Henriette, enseign. (78) ; Réveillac Jean, ouvrier, mil. internationaliste (32) ; Reynal Roger, a. FTP, Voutezac (19) ; Reynol Nicole, syndic., retr. (44) ; Rondeau Alain, métallo, PRCF (78) ; Roussel René, état-major FTP zone sud, chev. Légion d’honneur, médaille Résistance (94) ; Saint-Etienne Marcel, a. résistant (92) ; Sage Colette, mil. assoc. (19) ; Sage-Pranchère Marcelle, mil. assoc., PRCF 19 ; Sage-Pranchère Nathalie, agrégée d’histoire (19) ; Salem Gilberte, ex-enseign. (91) ; Salesse Roger, a. FTP, resp. JC (19) ; Seigneur Emile, c. mun., St. Léger, a. prés. départ. MODEF 53 ; Simonet Guy, a. synd. CGT, ex-PCF (24) ; Soulier Jean-Claude, syndic. CGT, secr. Communistes à les Clayess/Bois (78) ; Tchakarian Arsène, FTP-MOI groupe Manouchian, chev. Légion d’honneur, méd. Résistance (94) ; Tessier André, synd., Crayssac (46) ; Tessier Michelle, syndic., Crayssac (46) ; Thomas Eliane, veuve de Roger, r��sistant-déporté (19) ; Thomas Michel, employé munic. (78) ; Thibault Colette, prof. d’Ecole (78) ; Uminski Albert, résistant à l’Armée secrète (19) ; Varéa Pierre, retr. (34) ; Vinci Claude, agent de liaison FTP Indre, chanteur, auteur (75) ; Violleau Nicole, éduc. Spé. (44) ; Wilcoq Alain, Masseret (19)…

    pour s’associer à l’initiative écrire à Pierre Pranchère, pierre.pranchere@orange.fr

    la liste complète sera publiée sur www.initiative.commmuniste.fr

    et sur tout autre organe de presse ou site internet s’associant à l’initiative.

    http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html

  • PÉTITION en cours: COURCELLES-Belgique: contre la fermeture des Bureaux de Poste de COURCELLES-Souvret et COURCELLES-Trazegnies ...

    Signons la pétition contre la fermeture des Bureaux de Poste de COURCELLES-Souvret et COURCELLES-Trazegnies. Merci !



    -------- Message original --------
    Sujet: Pétition : Contre la fermeture des Bureau de Poste de Courcelles-Souvret et Courcelles-Trazegnies
    Date: Wed, 9 Jan 2008 15:13:59 +0100 (CET)
    De: LaPetition.be <confirmation@lapetition.be>
    Pour :: Romain Roger <roger.romain@skynet.be>


    Bonjour,

    Je voudrais attirer ton attention sur un sujet qui me tient à coeur.

    Si toi aussi tu y es sensible je t'encourage à aller signer la pétition et à faire suivre cet Email à tes contacts.

    Adresse de la pétition :
    http://www.lapetition.be/petition.php?petid=1527

    Pétition : Contre la fermeture des Bureaux de Poste de Courcelles-Souvret et Courcelles-Trazegnies

    Monsieur le Percepteur des Postes
    de & à
    B6180 COURCELLES-Trieu

    PÉTITION:

    Depuis qu' elle est de plus en plus en voie de de privation et de marchandisation, imposée par l' Euro-dictature capitaliste et appliquée par nos gouvernant et politiciens nationaux complètement et servilement soumis, la Poste "belge", appelée maintenant "Banque de la Poste", est de plus en plus désorganisée et de plus en chère, pour des services de plus en plus mal assurés et inadaptés:
    -enlèvement sournois des boîtes postales dans nos quartiers
    -courrier de plus en plus mal distribué
    -compression du personnel pour cause de salaires et de rentabilité
    -éloignement de la population par la suppression de plus en plus de Bureaux postaux (Gouy-lez-Piéton et Courcelles-Motte pour ne parler que de notre entité)
    Et voici que nous apprenons maintenant la fermeture en 2008 des bureaux de Souvret et Trazegnies, alors que les files d' attente ne cessent de s' allonger devant vos guichets au Trieu, mécontentant de plus en plus de gens.
    Il ne restera plus qu'un seul Bureau, à Courcelles-Trieu, pour 30.000 habitants, ce qui est scandaleux pour les personnes isolées et éloignées, âgées, handicapées et/ou malades, pauvres et/ou ne disposant pas d'un moyen personnel de transport.
    Nous protestons énergiquement contre ces nouvelles fermetures qui ne seront pas à l' avantage publicitaire de la "Banque de la Poste" et nous nous y opposons fermement tout en vous rappelant que même privatisée, la Banque de la Poste a toujours des obligations de service public vis-à-vis de la population.
    Nous vous demandons de transmettre cette pétition à vos instances hiérarchiques et vous en remercions. Pour rappel, elle fait suite à plusieurs centaines de signatures qui vous ont déjà été remises contre la suppression du Bureau de Courcelles-Motte, toujours pas remplacé par un point-Poste à proximité immédiate.
    Roger ROMAIN
    a/conseiller communal
    B6180COURCELLES
    et les co-signataires.



    Merci à toi.



    Roger Romain



    http://www.lapetition.be/petition.php?petid=1527
  • 18/03/2008: Paris 13e: Hommage à la Commune de Paris 1871 ...

    Hommage à la Commune de Paris 1871

    18 mars 2008

    rendez-vous à 18 h place de la Commune pour un parcours dans le 13ème arrondissement

    Interventions sur Léo Frankel et les immigrés, sur Wroblevsky et la défense du XIIIe pendant la semaine sanglante, sur Blanqui, sur Marguerite Tinayre, sur Émile Duval.

    Inauguration de la place Émile Duval.

     

     

    Cycle de conférences sur la Commune de Paris

    à l'Université Populaire de Saint Denis

    sous la responsabilité de Jean-Louis Robert

    tous les troisièmes lundis du mois à 18h30

  • 04/02/2008: Euro-dictature capitaliste: Tous à Versailles - France

    -------- Message original --------

    Sujet: [Bellaciao] Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
    Date: Mon, 07 Jan 2008 22:01:59 +0100
    De: newsletter@bellaciao.org <newsletter@bellaciao.org>


    Bellaciao vous souhaite une bonne année... malgré un horizon quelque peu surchargé !
    Vous trouverez ci-dessous un communiqué appelant à la mobilisation contre le Traité "Modifié" Européen.

    L'année 2008 sera également marquée par un nouveau procès en mai 2008 pour Roberto, de Bellaciao, les Chantiers Navals de l'Atlantique ayant fait appel de la décision du tribunal de Saint-Nazaire (novembre 2007, voir ici :
    http://bellaciao.org/fr/mot.php3?id_mot=254).
    Bellaciao en appelle de nouveau à votre soutien, moral et financier !
    (souscription ici :
    http://bellaciao.org/souscription.php)

    *********************************************
    Tous à Versailles le 4 février 2008 !


    Le 4 février 2008, les parlementaires français réunis en Congrès à Versailles, vont devoir voter pour ou contre la modification de la Constitution permettant, dans le même temps, la ratification définitive du Traité européen de Lisbonne ("mini traité") impulsé par N. Sarkozy et A. Merkel.

    C’est le choix qui a été fait par le Gouvernement de N. Sarkozy et F. Fillon, appuyé par de nombreux parlementaires, pour revenir sur notre vote du 29 mai 2005, « sans risque » de se confronter à nouveau à la volonté populaire.

    Car comme l’a dit lui-même N. Sarkozy, on sait bien qu’un nouveau référendum pourrait apporter une nouvelle victoire du "NON"
    contre l’Europe libérale et capitaliste.

    Or, il faut une majorité des 3/5 au Congrès pour que cette ratification soit votée.

    L’UMP n’a pas, à elle seule, cette majorité qualifiée.

    Si cette majorité n’est pas atteinte, la Constitution du 4 octobre 1958 impose alors la consultation populaire par référendum.

    Le groupe parlementaire du PS (le groupe le plus important dans l’opposition) peut donc, avec quelques autres, faire basculer le sens du vote. Or, à ce jour, le PS a choisi de plier devant N. Sarkozy et a pour l’instant décrété de voter pour cette ratification lors du Congrès.

    Cela est inacceptable et il faut donc nous manifester pour rappeler aux élus notre vote du 29 mai 2005.

    Cette manifestation sur place est d’autant plus importante qu’en mars 2008 auront lieu les municipales et les cantonales. Les élus devraient donc être particulièrement sensibles à nos mobilisations.

    Le mouvement citoyen « TOUS A VERSAILLES LE 4 FEVRIER 2008 » a donc créé le site Internet
    http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr

    C’est une plateforme logistique destinée à réunir et fédérer les sans-culotte de France et de Navarre qui souhaitent participer à une manifestation citoyenne le 4 février 2008.

    Il s’agit, pour les initiateurs de ce site, de permettre le rassemblement du plus grand nombre le "Jour J" du Congrès (Assemblée Nationale et Sénat réunis à Versailles selon l’article 89 de la Constitution de 1958), pour faire entendre notre voix et demander que soit respecté notre choix du 29 mai 2005.

    Il s’agit de s’opposer, en se manifestement physiquement, à ce que le Congrès ratifie le Traité de Lisbonne, pour contraindre ainsi le Gouvernement à nous soumettre ce texte par la voie référendaire.

    Les mots d’ordre, drapeaux et couleurs, des participants à cette manifestation du 4 février 2008 seront ensuite "à la charge" des organisations, partis , individus, respectivement concernés, mais il va de soi qu’ils seront tous tournés vers un seul objectif :

    Non à la ratification en Congrès, oui au référendum populaire !

    Respectez notre « NON » !

    "TOUS A VERSAILLES LE 4 FEVRIER 2008" se propose de tout mettre en œuvre pour permettre au plus grand nombre d’entre nous de se retrouver en fin de matinée le 4 février 2008 à Versailles face aux élus du peuple, quand ils devront engager leur voix sur un acte aussi grave.

    Aussi, nous vous engageons à vous inscrire sur ce site, par région, et à nous envoyer un mail précisant notamment :

    - le nombre de participants
    - la somme allouée à la participation
    - le lieu souhaité pour un passage en car ou un co-voiturage ou un compartiment de train (si pas assez de personnes pour louer un car)

    Les responsables des régions prendront contact avec vous le plus rapidement possible. Votre engagement sera ferme et définitif une fois ce contact pris.

    Nous estimons qu’il est extrêmement important pour notre avenir, au delà de nos tendances et de nos appartenances respectives, de nous rassembler et de manifester le 4 février 2008 à Versailles, au moment et au lieu du vote du Congrès, pour rappeler à nos élus, nos mandataires, qu’ils doivent avant tout respecter notre voix.

    Le Collectif Bellaciao soutient et participe à cette initiative 100% citoyenne et républicaine : « TOUS A VERSAILLES LE 4 FEVRIER 2008 »

    http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr

    C'est notre combat commun, c'est un combat de la gauche républicaine et démocrate, il transcende les clivages et les partis.

    Faites passer !

    Salut et fraternité

    Bellaciao
    http://bellaciao.org

  • 05/01/2008: VINCENNES-France: Une nouvelle marche sur le centre de (dé)rétention de Vincennes...

    -------- Message original --------

    Sujet: LES MEDIAS FRANCAIS NE LE SAVENT PAS
    Date: Fri, 4 Jan 2008 13:37:07 +0100 (CET)
    De: FISCHER BERNARD <fischer02003@yahoo.fr>


    Communiqué du 9ème Collectif des Sans-Papiers
    Marche vers le CRA de Vincennes
    Samedi 5 Janvier 2008 à 15h
     
    A l’appel du 9ème Collectif des Sans-Papiers, une marche a eu lieu depuis le musée de l’immigration jusqu’au centre de rétention de Vincennes le jeudi 3 janvier à 16 heures.
     
    Elle a réuni 500 personnes, dont Act-up, ALIF Sans-Papiers, Association Maestra Sierra, le CDSL, la Fédération Sud Etudiant, la LDH, le MRAP, Résistons Ensemble, ...
    Le vice président du Conseil Général du Val de Marne est venu témoigner son soutien et a demandé l’ouverture d’une enquête parlementaire concernant les centres de rétention.
    Le cortège est arrivé en face du centre vers 17h30 et les sans-papiers à l’extérieur ont demandé à rendre visite aux sans-papiers retenus à l’intérieur.
    Malheureusement, cette demande de visite a été refusée par le préfet. Les sans-papiers ont pu communiquer par téléphone et ont manifesté ensemble, et ont scandé des slogans tels que "Liberté, Liberté, Liberté", "Libérez nos camarades".
    Pendant cette manifestation, plusieurs camions transportant des sans-papiers sont rentrés dans le centre et nous avons appris que Paul, l’un des porte-parole du mouvement en rétention au Mesnil Amelot sera expulsé vendredi par avion au départ de l’aéroport Roissy Charles de Gaulles à 10h45.
    Le 9ème Collectif des Sans-Papiers lance un appel pour empêcher cette expulsion.
    Une nouvelle marche sur le centre de rétention de Vincennes aura lieu samedi 15 janvier départ à 15h Porte Dorée / Musée de l’immigration, métro Porte Dorée (ligne 8).
    Soyons nombreux.

    Une nouvelle marche sur le centre de rétention de Vincennes aura lieu SAMEDI 5 JANVIER départ à 15h Porte Dorée / Musée de l’immigration, métro Porte Dorée (ligne 8)

    9ème Collectif des Sans-Papiers
    9eme_collectif@no-log.org
    9emecollectif.net
     

  • 24/01/2008: LYON - France: Soirée-débat : « Israël, Iran. Le Nucléaire au Moyen-Orient : l'Urgence d'une Solution »...

    AGENDA PALESTINE à LYON
    JANVIER 2008

    -- Action co-organisée par le Collectif et l'Observatoire des Armements - CDRPC

    Jeudi 24 Janvier à partir de 19h30

    Soirée-débat : « Israël, Iran. Le Nucléaire au Moyen-Orient : l'Urgence d'une Solution »
    Avec Bernard RAVENEL, président de l'AFPS et de la Plateforme des ONG pour la Palestine.
    Maison des Passages, 44 rue Saint Georges, Lyon 5e (métro D - Vieux Lyon)